Notez post

Le processus d’estimation de la valeur d’une propriété peut être une tâche difficile pour un agent immobilier. Si l’agent ne connaît pas bien la région dans laquelle se trouve la maison, il peut avoir du mal à trouver des maisons similaires qui ont été vendues dans le passé. En comparant ces propriétés comparables à celle qu’ils essaient d’estimer, ils pourront déterminer une bonne valeur pour la maison qu’ils cherchent à vendre. Afin de trouver ces propriétés comparables, il est important pour un agent de savoir où chercher.

Pourquoi devons-nous estimer la valeur de la propriété ?

Quelle est la valeur de votre propriété ?
C’est une question importante, et il est facile de se tromper. La principale raison pour laquelle il est nécessaire d’estimer la valeur d’une propriété est que cette valeur est utilisée pour fixer le prix de vente.
Plus vous êtes précis, mieux vous vous portez. L’estimation de la valeur d’une propriété est une science, mais elle comporte trois parties fondamentales. Tout d’abord, vous devez prendre en compte tous les attributs de la propriété.
Par exemple, la superficie en mètre carrés et le nombre de chambres à coucher sont deux des attributs fondamentaux, mais il y a beaucoup d’autres facteurs à prendre en considération, comme l’âge de la maison, les matériaux de construction, les accessoires, l’emplacement et les commodités. Viennent ensuite les comparables, ou propriétés comparables.
C’est là que vous apportez les données des propriétés comparables qui ont été vendues récemment. Lorsque vous connaissez la superficie en mètre carrés, le nombre de chambres et l’âge des propriétés comparables, vous pouvez établir une estimation de la valeur.Enfin, vous introduisez ces données dans des formules pour obtenir une valeur. Il existe des formules pour le coût de la construction, le revenu généré par la propriété et la valeur basée sur le marché immobilier actuel.
Mais les formules ne font pas tout le travail pour vous. Il est important de se rappeler que pour les propriétés qui n’ont pas été vendues depuis un certain temps, vous devrez faire un travail supplémentaire pour obtenir une estimation.
Bien que l’estimation de la valeur des propriétés soit importante, il ne s’agit pas d’une science exacte. Une myriade de facteurs différents entrent en ligne de compte pour déterminer le prix de vente final, de sorte que les estimations sont rarement exactes. Mais savoir où les estimations sont fausses peut aider les vendeurs à fixer des prix de vente plus réalistes.Il leur sera également plus facile de négocier. Par exemple, l’agent inscripteur peut recommander un prix bien inférieur aux comparables, mais le vendeur sait qu’il est à côté de la plaque. Il n’acceptera pas une offre aussi basse et sera donc en mesure de négocier un prix plus élevé.

Qui estime votre maison

Comment estimer la valeur de ma propriété ?

Qui peut m’aider à estimer la valeur de ma propriété ?

Les acheteurs et les vendeurs de maisons sont rarement d’accord sur la valeur. En fait, une enquête menée par Zillow l’année dernière a révélé que 90 % des vendeurs et 87 % des acheteurs pensaient que leur maison valait moins que sa valeur réelle.
Les raisons de ces différences – et des conflits qui en résultent – sont nombreuses. Du point de vue des acheteurs, il est courant qu’ils pensent que leur maison vaut beaucoup plus qu’elle ne vaut réellement, en espérant que le marché se corrigera de lui-même avec le temps. Mais il est également fréquent que les vendeurs surestiment la valeur de leur propriété.
Il se peut qu’ils vivent dans la maison depuis des décennies et qu’elle soit devenue une seconde maison pour eux, ils pensent donc qu’elle vaut beaucoup plus. Ils ont peut-être investi beaucoup dans leur maison au fil des ans, par exemple en installant une nouvelle salle de bains, et ils pensent donc que leur maison vaut au moins autant. Ou peut-être n’ont-ils jamais vendu de maison auparavant et n’ont-ils que peu de repères pour estimer sa valeur.
Quelle que soit la raison, les vendeurs et les acheteurs de maisons sont souvent frustrés lorsqu’ils ne sont pas d’accord. La clé pour éviter les conflits est de comprendre les facteurs qui influencent la valeur des propriétés. Connaissez votre maison. Avant même de commencer à évaluer votre maison, vous devez savoir ce qu’elle vaut.
La meilleure façon de le faire est d’obtenir une évaluation professionnelle. Le coût varie, mais une évaluation coûte généralement entre 300 et 1 000 euros, selon la taille et la complexité de la maison. L’évaluation évalue votre maison en fonction de plusieurs facteurs, notamment l’emplacement, l’état et le fait qu’il s’agisse ou non d’une saisie.
L’évaluation prend généralement 2 à 3 jours. Les vendeurs de maison supposent souvent que leur maison vaut au moins autant que la dernière propriété qu’ils ont vendue, mais ce n’est pas toujours le cas. Même si votre maison a été mise en vente pendant un certain temps avant d’être vendue, il est probable que la valeur de votre maison soit inférieure à celle de la dernière propriété vendue.

Quelles méthodes les évaluateurs immobiliers utilisent-ils pour effectuer une estimation de ma maison ?

Les évaluations immobilières sont utilisées pour déterminer la valeur des maisons, des condominiums et d’autres biens immobiliers à des fins de prêt, de faillite, d’impôt foncier et autres. Les évaluations immobilières sont généralement effectuées par des évaluateurs indépendants. Il existe trois types d’évaluation de base :

  • Évaluation de la valeur marchande : La valeur marchande d’une maison est la valeur à laquelle la propriété se vendrait sur le marché immobilier ouvert.
  • Évaluation de la valeur de remplacement: Il s’agit d’une méthode utilisée pour déterminer la valeur estimée d’une maison si elle devait être démolie et reconstruite
  • Approche de l’évaluation fondée sur le revenu: cette méthode est appliquée par un évaluateur pour déterminer la valeur d’une propriété en fonction de propriétés similaires vendues récemment dans la même région. Les évaluateurs immobiliers utilisent plusieurs types d’informations pour estimer la juste valeur marchande des biens immobiliers.

Les ventes de propriétés similaires. Les évaluateurs connaissent la valeur de propriétés similaires dans la région, et ils peuvent utiliser ces propriétés comme comparaisons lors de l’estimation de la juste valeur marchande d’une propriété.

  • Comps (comparables): Lorsqu’une évaluation est demandée par un prêteur ou une agence gouvernementale, l’évaluateur peut rechercher des comparaisons à l’aide d’un certain nombre de méthodes. Une bonne comparaison est une propriété qui est similaire en taille et en style à la propriété évaluée, et qui a des caractéristiques similaires, comme l’emplacement, l’âge et la qualité de la construction. Les évaluateurs utilisent des comparables pour calculer la juste valeur marchande.
  • Approche par les coûts: Il s’agit de l’approche la plus courante utilisée dans les évaluations résidentielles. Les évaluateurs utilisent des données telles que les coûts de construction et les coûts de main-d’œuvre, ainsi que d’autres coûts, tels que les permis, les frais et les taxes, pour déterminer la juste valeur marchande.
  • L’approche par le revenu: L’approche par le revenu est utilisée pour les biens productifs de revenus, tels que les biens locatifs. Les évaluateurs prennent en compte les données récentes

Pourquoi est-il important de connaître les ventes comparables de propriétés dans ma région ?
La comparabilité est un concept important dans l’immobilier, il est donc important d’en avoir une bonne compréhension. Lorsqu’il s’agit d’acheter ou de louer une maison, vous devez comprendre la valeur de ce que vous achetez ou louez. La valeur marchande de votre propriété est le prix que les acheteurs et les vendeurs paient pour des propriétés similaires.

Elle est influencée par de nombreux facteurs, tels que la taille, l’âge, l’état et l’emplacement de votre maison. Pour estimer la valeur d’une propriété, vous devez généralement examiner des propriétés similaires dans la région.

Pourquoi ? Parce que les propriétés se vendent à des prix différents. Une maison de 350 000 € peut se vendre rapidement, alors qu’une autre maison de 350 000 € peut rester sur le marché pendant des mois. Si la valeur de votre maison est nettement inférieure à celle des maisons voisines, il n’est pas judicieux de l’inscrire au prix courant. Si votre maison est nettement plus chère que les maisons voisines, il peut être judicieux de l’inscrire au prix le plus élevé. Bien entendu, il est impossible d’évaluer votre maison sur la base des ventes récentes, car celles-ci n’ont peut-être pas encore eu lieu.

Vous devez plutôt rechercher des ventes comparables. En examinant les ventes qui ont eu lieu récemment, vous comparez votre maison aux ventes récentes, ce qui vous donnera une bonne idée de sa valeur marchande. La comparabilité est également importante lors des négociations. Si vous négociez avec un vendeur, vous devez vous assurer que le prix sur lequel vous vous mettez d’accord est juste. Si l’agent du vendeur dit :  » Les autres propriétés du secteur se sont vendues dans les 300 000 € « , cela signifie probablement que votre maison vaut entre 320 000 € et 325 000 €. D’un autre côté, « Les autres propriétés du quartier se sont vendues 350 000 € » pourrait suggérer que votre maison vaut 350 000 € ou plus.

À retenir :Obtenez toujours une estimation précise de la valeur de votre propriété avant de vous lancer dans une transaction immobilière.

À l’ère de la technologie et d’Internet, il est parfois possible de trouver des informations sur les estimations immobilières en ligne. Mais dans le cas de l’immobilier, ce n’est jamais une bonne idée de se fier exclusivement aux sources en ligne. Dans l’immobilier, l’estimation est basée sur l’emplacement, le nombre de chambres et de salles de bains, et la taille de la propriété. Ces informations peuvent être tirées des registres publics ou de l’agent immobilier.

D’autres éléments, comme l’âge de la maison, les améliorations apportées à la propriété et la taille du terrain, peuvent être pris en compte dans l’estimation, mais ils sont loin d’être aussi importants que les autres facteurs. La force du marché immobilier peut également faire une différence significative dans l’estimation. Si le marché est chaud et qu’il y a beaucoup de propriétés sur le marché, l’estimation va le refléter. Si le marché est morose, l’estimation le reflétera également. Une autre chose à retenir est que les estimations immobilières doivent être raisonnables. Si la propriété subit des dommages importants ou si elle nécessite des rénovations majeures, l’estimation doit être ajustée en conséquence.

Les agents immobiliers doivent tenir leurs clients informés et peuvent leur signaler ces éléments. N’oubliez pas qu’une estimation n’est pas un devis. Si l’affaire se conclut, la valeur réelle peut être supérieure ou inférieure.
L’estimation est simplement un guide.